7 mai 2020 Par laptitetartineeditions Non

Un jour, un.e auteur.e: Alexandre Bruneau

Auteur du roman La Chose, co-auteur du bel ouvrage L’Ombre du Voyage et ayant réalisé le rêve d’édition de sa mère avec Nuits d’Encre, Alexandre, qui déborde toujours d’idées et de projets, a tout de même pris deux minutes et a accepté de répondre à quelques questions histoire d’en savoir plus sur lui, ses habitudes … et de passer un peu le temps pendant ce confinement.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots (prénom, roman, style…) ? Bonjour, je m’appelle Alexandre Bruneau, j’ai 27 ans et je suis écrivain depuis tout petit. J’aime écrire de la poésie et des histoires classées secret défense.

Comment avez-vous entendu parler de la P’tite Tartine Editions (si vous vous souvenez) ? Tout a commencé avec mon métier, je suis animateur radio, et lors d’une réunion avec l’équipe, j’ai rencontré un photographe, avec qui nous avons tout de suite projeté une création hybride. Quelques semaines plus tard, il m’a fait rencontrer La P’tite Tartine Editions. En quelques jours c’était fait. Une sacrée belle histoire qui date de 2019.

Qu’est-ce qui vous inspire quand vous écrivez ? Je m’inspire surtout de séries, d’événements qui m’ont personnellement touché ou marqué, par une émotion ou par le génie des scénaristes. Il faut un esprit dérangé pour créer et écrire certaines histoires. Surtout quand il nous est interdit et dangereux de parler de celles que nous avons écrites.

Un message pour les lectrices et lecteurs ? Vous êtes tous les bienvenus dans mon univers, aussi particulier soit-il. J’espère que nous marcherons sur ce chemin littéraire rempli d’aventures et de belles créations. Merci d’être là. Faites attention derrière vous quand même.

Ceci ou cela ?

Concernant vos habitude d’écriture :

Ecriture : plutôt le soir ou le matin ? Plutôt le soir, lorsque tout le monde dort, mon esprit fusionne à ce moment-là.

Plutôt première personne ou troisième personne ? Troisième personne, cela rajoute un mystère et laisse aux lecteurs/trices le pouvoir de chercher et d’imaginer le visage de l’aventurier.

Ecrire en silence ou avec un bruit de fond ? Avec de la musique, un certain style en particulier. Il démultiplie les sensations et les idées d’écritures. Chaque intrigue à son morceau. Pour ma part, ça fait ressentir beaucoup d’instants foudroyant pour l’écriture.

Avec ou sans prise de notes / plan de chapitres avant de se lancer dans le roman ? Sans. Tout s’écrit et se met en place au fur et à mesure de l’écriture. Les uniques plans sont dans la tête qui fourmille d’idées et de scénarios.

Qu’importe le style du roman, il faut toujours un peu d’amour en fond… vrai ou faux ? Je dirais pas forcément d’amour, mais d’intérêt entre les personnages. Il faut un lien entre chacun, une connexion qui intrigue le lecteur et un fil qui les emmènera vers un tas de possibilités.

Vous êtes plutôt:

Lecture ou musique ? Musique, la bande son de ma vie. je ne lis pas beaucoup. (Honte sur moi. )

Lecture ou télé ? Télé, elle m’inspire et m’aide à créer, m’évader, ressentir des émotions. Comme les livres mais avec des images.

Films ou séries ? Les deux. Je suis très séries et encore plus films.

Grosse production hollywoodienne ou bon film français ? Les deux. Même si j’ai une préférence pour les blockbusters américains, certains films français méritent d’avoir une place dans mon cœur.

Stylo bille ou stylo plume ? Les deux, ce sont de magnifiques créations et ressentir et entendre la plume sur le papier, c’est indescriptible. Le stylo bille est pratique pour l’écriture rapide, comme le One Shot.

Lettre/carte postale ou mail/sms ? Ma génération a connu les deux et s’est plutôt dirigée vers les SMS. Mais quand je reçois une carte postale, j’ai presque envie d’en pleurer tellement le monde change et perd toute la magie du papier et des mots.

Casanier ou aventurier ? Les deux. Tout dépend, si je suis seul ou accompagné. J’adore partir à l’aventure, lors d’une balade ou voyage dans un pays. Je suis curieux de nature et j’aime découvrir de nouveaux paysages au fil du temps.

Au petit déjeuner, p’tite tartine ou viennoiserie ? (attention question piège !) Les deux mon capitaine. Surtout en voyage, rien de tel pour une belle journée !

Le dernier/la dernière :

Roman que vous avez lu ? La Chose (Elle aime qu’on parle d’elle. Mais ne le répétez pas. Elle me surveille!)

Chanson que vous avez écoutée ? El Capon – Shut Up Chicken (Un poulet qui fait un clip, c’est fort ! )

Série ou film que vous avez regardé.e et que vous nous conseillez ? Stranger Things. Une création particulière qui plonge le style de Science-Fiction dans les années 80, avec une BO incroyable et une histoire prenante. Pour les amoureux du style, si ce n’est pas déjà fait, foncez !

Spécial confinement :

Le roman de confinement ? La Chose (Elle regarde par-dessus mon épaule…). Histoire de circonstances…

La chanson / l’album de confinement ? L’album «  Demain c’est Loin » de  K Maro.

Le film ou la série de confinement ? Pour changer de Stranger Things, un manga animé « L’attaque des titans ».

Le plat de survie pendant ce confinement ? La raclette. Ça va avec tout.

La tenue de confinement ? Chemise et pantalon. Et Lunettes de Soleil dans le jardin !

Un mot pour résumer ce confinement ? Historique !