16 juin 2020 Par laptitetartineeditions Non

Le Pacte des Huit : “les habitants de ce village ; leurs réactions, leurs inimitiés, l’ambiance qui règne à Rombrière sont tout à fait réalistes.”

Chronique écrite par Co et ses livres

Mon retour sur un livre de Manon Sabard, Le pacte des huit, paru aux La P’tite Tartine Editions.

Accroche : Lorsque Chloé arrive à Rombrière pour faire des recherches sur une vieille affaire remontant à 1972, les habitants ne voient pas cela d’un très bon œil. Native de la petite ville berrichonne, la jeune journaliste fait face à un rebondissement : le corps de Stéphane Lemonnier est découvert, échoué au bord d’un étang, une croix religieuse dessinée sur son front avec du sang.Existe-t-il un lien entre l’affaire de 1972 et celle d’aujourd’hui ? Les recherches de Chloé ont-elles été un facteur déclencheur ? Les habitants de Rombrière en sont convaincus en tout cas et ne manquent pas de lui reprocher d’avoir provoqué la colère divine de Notre-Dame de l’île.Une théorie qui ne manquera pas de faire sourire le Commandant Maladière venu de Bordeaux pour résoudre ce mystère quasi ésotérique.Et s’ils découvraient qu’il s’agissait plus que d’une histoire de meurtre ?

*Contexte et personnages *Début juillet 2017. Nous voici dans l’Indre, à Rombrière, un village à une quarantaine de kilomètres de Châteauroux. Un coin tranquille que les touristes viennent visiter pour, entre autre, son étang, baptisé de la Mer Rouge.Chloé Deviaud : Native de Rombrière où elle vient régulièrement, elle est journaliste pour un magazine traitant d’affaires criminelles, anciennes ou non. Elle collabore parfois avec la police. C’est une jeune femme déterminée, au caractère bien trempé et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle a vécu dans ce village et y connait beaucoup de monde, y compris les deux gendarmes ; elle a donc un accès un peu privilégié à certaines informations.Cette fois, elle n’est pas venue rendre visite à sa famille, mais pour le boulot, ce qui ne l’empêche pas de joindre l’utile à l’agréable. En effet, elle fait des recherches sur une affaire non élucidée datant de 45 ans. Un inconnu avait été repêché dans l’étang de la Mer Rouge. Ses recherches sont loin de plaire à tout le monde, cela remue de mauvais souvenirs. Lorsqu’elle quitte le village pour rentrer chez elle à Châteauroux, elle ne sait pas encore qu’elle y revenir quelques jours plus tard. Le cadavre de Stéphane Tellier, natif de Rombrière, a été découvert dans des circonstances semblables à celui de 1972. Chloé ne peut s’empêcher de faire un rapprochement entre les deux et de penser que cette mort est peut-être due aux recherches qu’elle a menées. C’est donc tout naturellement qu’elle va suivre cette affaire.Le commandant Antoine Maladière, 34 ans, est un gendarme venu de Bordeaux pour enquêter sur ce crime. Il ne sera pas de trop, étant donné qu’il n’y a que deux gendarmes sur place, qui plus est peu habitués à ce genre d’affaire. Il s’intéresse également au crime de 1972. Antoine accepte l’aide de Chloé sur cette enquête ; elle connait bien le coin ainsi que les gens du village et cela ne peut que lui être utile et lui ouvrir des portes.Les autres personnages sont les habitants de Rombrière. On fait connaissance avec eux au fil des pages. Certains sont plutôt odieux, comme les Gardedieu, une famille de notables qui se croit supérieure à tout le monde. D’autres sont plus sympathiques, comme la grand-mère de Chloé .Tous les énumérer serait un peu long, aussi je vous invite à venir vous-même les rencontrer.

*Mon avis*Un polar tout à fait agréable et divertissant. J’en profite pour remercier Manon pour sa gentille dédicace.Pour un premier roman, c’est une réussite. Il subsiste quelques coquilles sans gravité, parfois quelques toutes petites maladresses de style, mais l’écriture n’en est pas moins fluide et agréable. La lecture n’est vraiment pas gênée. J’ai apprécié de découvrir les habitants de ce village ; leurs réactions, leurs inimitiés, l’ambiance qui règne à Rombrière sont tout à fait réalistes. Manon a pris le temps de bien les décrire sans que pour autant cela soit lourd ou nuise au rythme. L’intrigue se tient et est tout à fait plausible. Petit à petit, des pistes se dessinent, mais sont-elles vraies ou fausses ? Chloé et Antoine ont-ils raison de faire un rapprochement entre les deux affaires ou n’est-ce que pure coïncidence ? Toujours est-il que le lecteur est embarqué par l’histoire et a envie d’en connaître le dénouement.Que demander de plus pour passer un passer un excellent moment de lecture détente ?