Le monde de Fulbert – Alain Pitault

(3 avis client)

18,90

Le Fulbert est un gosse craintif et naïf, une sorte d’anti-héros, très protégé par une famille confite dans ses habitudes et qui ne lui explique rien de la vie, ni même de la religion, laissant son esprit se fourvoyer dans des interprétations farfelues du monde. Il croit encore au Père Noël mais pas en Dieu !
Fulbert s’ennuie à l’école mais sa vie est ponctuée de grands moments de joie comme les vacances, les parties de pêche, les escapades chez sa grand-mère ou les fêtes. Comme tous les enfants, il est obsédé par l’idée de grandir et voudrait gravir au plus vite la « pente du temps » qui devrait le mener vers l’univers des grandes personnes. Il découvre alors qu’à mesure qu’il grandit, les siens vieillissent et que rien ni personne dans ce monde n’est éternel.

Ce livre nous transporte dans les années d’après-guerre, au cœur d’une bourgade du centre de la France, avec ses rues, ses édifices, ses commerçants (pour la plupart inspirés de personnages réels), et, en arrière-plan, la présence constante de l’armée américaine dont les avions, allant et venant de la base aérienne de Châteauroux-Déols, survolaient les toits.

ISBN: 9782491663360
FORMAT 152×229
194 pages

Le p’tit + : 1 marque page offert pour toute commande sur notre site.

2 en stock

UGS : 9782491663360 Catégories : , , ,

Informations complémentaires

Poids 0,8 kg
Dimensions 15,2 × 22,9 cm

3 avis pour Le monde de Fulbert – Alain Pitault

  1. Charret

    je vais à Argenton pour achat et dédicace

  2. Charret

    l histoire me plaît mais à lire

  3. Catherine COMBLEZ

    Le monde de Fulbert: un joli livre plein de charme d’antan!
    C’est simple, bien écrit, le lecteur est téléporté dans ce monde d’avant avec les habits du dimanche, les encriers en porcelaine, le respect, la politesse, les parties de pêche, les fêtes foraines avec la queue du Mickey, les valeurs du travail….
    Le titre est bien choisi, un enfant qui grandit au fil des saisons, des rentrées scolaires…
    Et puis Fulbert comprend que le père noël n’existe pas, que les adultes vieillissent et qu’ils meurent…
    Rien de nostalgique, rien de triste, juste la vie d’antan vue par un petit garçon.
    Ça m’a embarquée comme dans un film!

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.