Sylvie Del Cotto

Devenue traductrice après une longue balade autour du monde, Sylvie a toujours un projet d’écriture dans sa valise. Jamais elle n’oublie son mantra : pourquoi faire triste quand on peut raconter la même histoire en donnant le sourire ? Elle affirme qu’Un aller simple pour deux lui a été dicté par ses personnages, tous les matins d’un été équatorial. Une chose est sûre : c’est son troisième roman. Après « Le Plaisir de dire non » (Calmann-Lévy), Bancale (Librinova), elle se réjouit de participer à l’aventure de la P’tite Tartine.


Bibliographie

Un aller simple pour deux

Qu’est devenu mon ex ? Avec cette question en tête, Anna et Olivier se donnent rendez-vous le temps d’un Paris-Avignon en TGV.